Repassage AMAD Saint Gilles Croix-de-Vie

Aide à domicile

des tâches quotidiennes

Aide à la réalisation

Aide à la personne2017-07-03T14:27:13+00:00

Mission

Le service d’aide à la personne offre auprès de tous les publics de l’aide pour les tâches ménagères et domestiques telles que :

  • Aide à la personne à domicile nettoyage des vitres Saint Gilles Croix de Vie AMADménage,
  • vitres,
  • lessive,
  • repassage,
  • réfection du lit,
  • changement des draps,
  • courses,
  • préparation des repas…

Nous organisons également des gardes d’enfants.

Aide à la personne AMAD Saint Gilles Croix de Vie

Nous offrons également des interventions ciblées auprès des personnes handicapées ou âgées dépendantes :

  • aide aux levers/couchers, toilettes, habillage,
  • transfert et aide aux déplacements dans le logement,
  • préparation et/ou aide à la prise des repas, surveillance de régime,
  • compagnie, accompagnement motorisé ou non (coiffeur, pédicure, médecin…), promenade à l’extérieurs,
  • gardes de jour, de nuit, présence 24h/24, 7 jours/7.

Organisation de l’intervention

Les objectifs d’intervention ainsi que les jours et heures sont fixés en relation avec l’employeur et répondent à ses besoins.

Nous collaborons aussi avec le Conseil Départemental dans le cadre des plans d’aide en lien avec l’allocation versée à la personne âgée (ADPA) et avec la maison du handicap dans le cadre de l’allocation versée à la personne handicapée, toujours dans le soucis d’organiser des interventions adaptées aux besoins de la personne accompagnée.

Coût et financement

Le particulier employeur doit s’acquitter chaque mois du salaire auprès de l’employé(e), trimestriellement des charges sociales auprès de l’Urssaf. Sur facturation de l’AMAD il réglera les frais de gestions mensuels, des frais de dossier annuels et les frais annuels en lien avec la médecine du travail.

Pour faire face aux dépenses engagées, l’association conseille le particulier employeur sur les aides financières possible adaptées à sa situation. Ces aides peuvent provenir des caisses de retraite ou si le niveau de dépendance le justifie de l’ADPA (Allocation Départementale Personnalisée d’Autonomie) gérée par le Conseil Départemental.